JLM by Laurence Dechassey

 

(Illustration de Laurence Dechassey, illustratrice jeunesse et Insoumise

dont vous pouvez retrouver le blog en cliquant : Bulles insousmises)

Depuis le gouvernement Macron,iI y a eu les 5 € de l'APL, il y a eu la CSG pour les retraités, il y a eu, il y a et il aura la destruction du tissu des hôpitaux, le saccage de la santé en France : une véritable catastrophe pour les patients, un personnel à bout de souffle, des services d'urgence qui deviennent de vraies cours des miracles. Il y a la diminution du nombre d'enseignants et de nombreux fonctionnaires dans les différents services publics, en particulier chez ceux chargés de traquer les ultrariches essayant de planquer leur argent dans des paradis fiscaux.

Mais vous avez raison, c'est Jean-Luc Mélenchon qu'il faut haïr !


Il y a eu l'abolition de l'ISF (l'impôt sur la fortune) et l'instauration de la flat taxe qui permet aux plus riches de ne payer que 12 % d'impôt, soit moins que la première tranche d'impôt que paient les plus modestes.

Mais vous avez raison, vous êtes sur la bonne voie, c'est Jean-Luc Mélenchon qu'il faut haïr !

Il y a eu la ventes des bijoux de famille au privé : les barrages hydroélectriques, etc.
le CICE qu'il a créé sous Hollande et augmenté pour 2019. CICE qui coûte 200 000 € par emploi créé !!!
Il y a eu la reculade sur le glyphosate, sur l'usage du plastique...


Mais vous avez raison, on progresse, c'est Jean-Luc Mélenchon qu'il faut haïr !

Il a eu les "petites et haineuses" phrases comme : "Une gare, c'est un lieu où l'on croise ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien" témoignant d'un mépris de classe insupportable.

Il y a eu la volonté de rabaisser le mouvement des gilets jaunes à un ramassis de fachos. Il y a eu la volonté de faire croire que ce mouvement n'était que violence. Il y a eu le déni de la violence des forces de l'ordre, violence ordonnée d'en haut. 1800 blessés parmi les Gilets Jaunes, 1000 parmi les policiers.
Beaucoup de personnes ignorent ce que signifient le verbe "nasser" : les force de l'ordre bloquent les manifestants dans un endroit d'où ils ne peuvent plus s'échapper. Ensuite ils leur balancent les gaz lacrymogènes de façon continue jusqu'à ce que les manifestants n'en puissent plus et réagissent. c'est ce qui s'est passé à la place de l'étoile au cours du premier ressemblement des GJs

Mais vous avez raison, continuez de biberonner à BFM, LCI, France-Info, France Inter, qui en continu ont passé dans leurs émissions le "Je suis la république" maladroit certes, de Jean-Luc Mélenchon. 

Il y a maintenant des lois liberticides. Certains ont voté Macron au second tour pour éviter Le Pen. Le gouvernement qu'on a  maintenant, vous le trouvez comment ? Pour ma part je vois beaucoup plus de convergences entre Macron et Le Pen qu'entre La FI et le RN. Et franchement, il fait peur ce gouvernement Macron.

Macron fait de la communication, Jean-Luc-Mélenchon fait de la politique.

Les élections européennes arrivent, il va falloir trancher.

La FI (France Insoumise) a construit une programme humaniste, social, écologique, mais vous avez raison, c'est Jean-Luc Mélenchon qu'il faut haïr parce que c'est un tribun, disent les gens d'un ton définitif ayant voté socialiste et se prétendent encore de gauche en répétant comme des perroquets ce qu'ils ont entendu dire par Apathie et d'autres. Oooooh, le bel et intelligent argument.... Vous n'avez pas mieux ?

Ce qui me fait peur, c'est la lepénisation des esprits : les gens trouvent normal que les flics tabassent les gens. Ils ne voient plus le problème. Normalement, la police et les forces de l'ordre n'ont pas à faire la justice eux-même. Ils doivent remettre les personnes appréhendées à la justice. Les force de l'ordre n'ont pas à tabasser les gens.

Mais continuez, c'est Mélenchon qu'il faut haïr.

La LREM fait tout pour faire monter le RN et continue à faire passer Jean-Luc Mélenchon pour l'épouvantail qu'il n'est pas.

Mais continuez, c'est Jean-Luc Mélenchon qu'il faut haïr...
parce que la LREM veut à tout prix réduire la FI à Jean-Luc Mélenchon afin de mieux la dénigrer.

Et vous ne marchez pas, vous courez, finalement vous faites tout pour que les élections européennes se jouent entre Macron et Le Pen. C'est comme ça qu'on voit que Macron est pitoyable : il se réjouit de d'être face à Le Pen.
"A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire" Le Cid de Corneille

#jeanlucmelenchon #macron #franceinsoumise #lrem #laec 

4 petites vidéos instructives :

GILETS JAUNES : DES VIOLENCES POLICIÈRES JAMAIS VUES - DAVID DUFRESNE

  GILETS JAUNES : UN POLICIER MET  EN CAUSE LE GOUVERNEMENT - ALEXANDRE LANGLOIS

                                                         

témoignage d'un neuro-chirurgien sur les blessures des gilets jaunes.

 

                                                                                           gilets jaunes : Macron déchaîne la répression